Ce matin, c’était comme tous les autres matins, on a fait chauffer le diesel.

Pour le déjeuner, Anthony, le boss de Phoenix Events, est venu se joindre à nous. Ça lui a plu moyennement, vu que ça sentait le camembert. Mais il a été sympa quand même.

Looz en studio

Power food et smoothies
Power food et smoothies

On a fait tourner tellement de chansons dans tellement de versions, qu’on n’est pas foutus de vous dire lesquelles. Je me souviens juste que pour enregistrer un névrotique Pink Jesus, ça a frotté un peu entre les membres du groupe. Mouzal Looz oubliait la ride (une sorte de cymbale), au moment crucial en plus. Mais bon, tout le monde a eu l’intelligence de ne pas s’éterniser sur le sujet. On a bu un whisky, et puis deux, et tout est rentré dans l’ordre.

Mouzal explique à Jérôme le son de batterie qu’il désire.
Mouzal explique à Jérôme le son de batterie qu’il désire.
Le studio est de plus en plus en désordre
Le studio est de plus en plus en désordre

Bilan de ces quatre jours : nous avons 11 bases rythmiques tout à fait convaincantes.

Le boulot est cependant loin d’être terminé. Il faut repasser tout ça à la moulinette, ajouter quelques trucs auxquels je ne comprends rien, poser les vrais chants et les vrais chœurs… On s’y recolle vite. En attendant, on vous bécote. Souhaitez-nous une bonne LOOZ pour 2019 !

Expression d'une certaine jovialité
Expression d’une certaine jovialité
jovial
Expression d’une jovialité certaine

3 thoughts on “Enregistrement de l’album LOOZ, jour 4

  1. Coucou à tous !
    Un enregistrement pointilleux !
    De la perfection dans la bonne humeur et c’est l’essentiel !
    Hâte de me déchirer les oreilles (de votre expression) !
    Je vous souhaite une bonne LOOZ 2019 !
    Mes amitiés ! Bises fraternelles
    Lydie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *