Jérôme, l’ingénieur du son qui a accepté de nous aider (le mot est faible) pour les prises batterie/basse/guitares, s’avère un garçon formidable, compétent, et patient. Il était encore là, le troisième jour, et sera là pour le quatrième, nous a-t-il assuré.

J’espère qu’il sera aussi là pour la suite, et qu’il fera notre son sur scène.

Je serais rassuré.

Jérome à la console
Jérome à la console

Ce matin, on a validé, ou pas, ce que nous avions enregistré la veille.

Et puis on s’est un peu pris la tête par casque interposé, parce que pour enregistrer « Les drones déconnent », une chanson fabuleuse pleine de chœurs, le chanteur de LOOZ n’arrivait pas à chanter et faire les chœurs en même temps.

Michel, à fond dans le sofa
Michel, à fond dans le sofa

Jérôme a trouvé la solution en affectant les chœurs à un autre membre de LOOZ. Ça paraît simple, comme ça, mais il fallait y penser.

Du coup, en ce jour 3, nous avons sept chansons dans la boîte. On est fiers comme des paons. A demain !

Fred
Fred jouant une sorte de DO
Des Post-it collés directement dans l'écran
Des Post-it collés directement DANS l’écran

 

One thought on “Enregistrement de l’album LOOZ, jour 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *